Modern Budget : Noir-Blanc Eldrazi (Mise à jour)

Par Renaud Giraldeau

ancienne_tombeAncient Tomb est une excellente carte de Magic. Elle permet de briser une des règle fondamentale de Magic, l’accès à 1 seul land par tour. Je ne veux pas ici faire l’apologie de Ancient Tomb, mais c’est à cette carte que j’ai pensé lorsque Philippe Asselin m’a parlé du deck Mono-noir Eldrazis en Modern. Eye of Ugin et Eldrazi Temple font dans ce deck un travail similaire à celui d’Ancient Tomb, avec comme inconvénient l’obligation de jouer des Eldrazis plutôt que de prendre du dégat à chaque utilisation.

Après quelques itérations du deck, j’en suis venu à la conclusion que l’ajout de blanc était nécessaire, pour Path to Exile et des cartes de sideboard. Dans cet article je décrirai en détail les choix que j’ai fait pour ce deck en décortiquant la liste. Notez l’apport de Maxim Bélanger dans ce processus (brag).

deck

D’abord, mon impression générale sur le deck est qu’il s’agit d’un deck midrange à variance élevée. Sans Eye of Ugin ou Eldrazi Temple le deck a de la difficulté à produire quoique ce soit. La version initiale du deck jouait des Expedition Map, probablement pour cette raison (même si ce n’était sûrement pas une assez bonne raison, mulliganer ou jouer un autre deck si on n’aime pas la variance est plus judicieux que de jouer les maps). Règle générale, le deck est donc avantagé contre les autres decks midrange du format à condition d’avoir les lands pour débarrer notre main, les Eldrazis ont tous des statistiques avantageuses qui font que les decks midrange du format ont beaucoup de difficulté à passer au travers.

Regard sur la mana

menasSi on regarde en détail les lands, l’importance cruciale de Eye of Ugin et Eldrazi Temple font de ce deck une petite boîte à surprise. Le clown est prêt à sortir n’importe quand du chapeau. Eye of Ugin + Temple permet des ouvertures comme T1-Relic ou Spellbomb; T2-Endless One 4/4 ; T3-Blight Herder avec la procession. Ce genre d’ouverture est très difficile à gérer pour un deck midrange, pour Zoo et même pour Affinity. Recherchez donc activement les mains comprenant Eye of Ugin et/ou Eldrazi Temple. À noter qu’Eye of Ugin réduit le coût en mana des Eldrazi et qu’il est donc possible de jouer T1 Endless One 2/2, une stratégie qui peut être profitable contre certains matchups.

Urborg pour sa part permet de transformer Eye of Ugin en land qui vaut 3 mana et de jouer Oblivion Sower tour 3 (Urborg, Temple, Eye). En plus de permettre aux Fetchlands acquises par Oblivion Sower d’être utilisées pour du mana. Urborg est une très bonne land à avoir dans sa main de départ aux côtés d’Eye of Ugin et je ne plaindrais personne qui voudrait en inclure une 3e copie.

La suite de Ghost Quarter/Tectonic Edge procure une interaction favorable avec Oblivion Sower. Le deck peut se permettre de jouer autant de lands colorless et donne un avantage contre les manlands, Tron et Scapeshift, voire même contre Affinity et Infect.

La suite de cycleurs

cycleursPour permettre de jouer les Eldrazis Processor à pleine capacité, le deck inclut une suite de cycleurs qui exilent des cartes. Elles donnent un avantage pré-Sideboard contre des decks comme GriselShoal, Storm et même Grixis qui possède une suite de cartes avec Delve. Ces cartes cyclent et se jouent toutes avec du colorless ce qui augmente la possibilité de garder certaines mains et rend le deck un peu moins vulnérable à la variance, qui est la plus grande faiblesse du deck.

J’ai essayé Rest in Peace, l’interaction avec les Processor est excellente. Cependant, l’inclusion récente d’All is Dust m’a fait reconsidérer ce choix. Piger la deuxième copie était complètement inutile, contrairement aux artifacts qui cyclent. De plus, un meilleur contrôle de ce qui se retrouve dans son propre cimetière rendrait possible l’inclusion d’Artisan of Kozilek qui pourrait être une carte à considérer pour le deck.

Mind Stone est une carte intéressante. Elle cycle donc le risque est faible et permet de jouer T3 Blight Herder malgré la présence d’une seule land comme Temple ou Eye. Je ne suis pas convaincu de son absolue nécessité et je ne blâmerais personne d’y préferer Spellskite ou tout simplement un sixième discard spell et le 4e Path to Exile (par exemple).

Regard sur les Eldrazis

eldrazisWasteland Strangler rend le deck viable contre Zoo et autres stratégies très agressives.

Blight Herder définit le deck. Règle générale une 4/5 tour 3 donne des résultats satisfaisants, se comparant à Tarmogoyf, Siege Rhino ou Tasigur. C’est seulement lorsque la procession est activée qu’on peut vraiment prendre plaisir à jouer une carte strictement inférieure. Remarquez qu’en présence d’une Relic, Blight Herder gagnera tous ses combats contre Tarmogoyf et vous aurez le visage satisfait d’un être qui a dépensé 10 cennes pour sa 4/5.

Endless One m’apparaissait comme une carte marginale au départ, mais elle s’est vite établie comme étant une carte centrale du deck. La possibilité de jouer une 4/4 T2 est énorme. L’interaction avec Eye of Ugin rend possible de jouer plusieurs Endless One de taille raisonnable dans le même tour, voire au T1.

Oblivion Sower permet d’exiler des cartes pour les Processor tout en augmentant notre compte de lands dans le processus. Règle générale au début de la partie notre Relic va exiler une ou deux Fetchlands ce qui s’ajoutera aux autres cartes exilées par le trigger. Parfois, grâce à Urborg, il sera possible d’enchaîner dans le même tour Oblivion Sower et Blight Herder, ce qui rend au deck les honneurs qu’il mérite.

All is Dust agit en tant que sauf-conduit. À noter qu’Eldrazi Temple et Eye of Ugin permettent d’accélérer All is Dust puisqu’il s’agit d’un spell Tribal Eldrazi. Yé.

Ulamog Ceaseless Hunger est une porte de sortie intéressante pour des permanents problématiques. Contrairement à Tron il est quand même pas super évident à jouer, c’est pourquoi on se limite à une seule copie ici.

Regard sur les spells interactifs

interraction3 Inquisition of Kozilek, 2 Thoughtseize et 3 Path to Exile dans le Maindeck permettent d’interagir avec l’adversaire. Selon vos impressions sur la métagame, sentez vous à l’aise de mélanger les nombres de ces 8 créneaux, qui sont aussi communiquant avec le Sideboard qui comprend 1 Path, 1 Thoughtseize et 1 Duress.

L’ajout de Path to Exile permet un bien meilleur début de partie contre Zoo/Infect/Affinity, gérant d’abord une créature puis activant par le fait même Wasteland Strangler.

Regard sur le Sideboard

sideboardSuite de removal supplémentaires, 1 Path/1 Slaughter Pact/ Virulent Plague. Virulent Plague sert d’abord et avant tout contre Lingering Souls qui représente un grand problème pour le deck qui est incapable de bloquer les créatures qui volent et qui possède une suite de removal ciblé qui rend la production de plusieurs tokens problématique.

Stony Silence contre Affinity et Lantern Control.

Revoke Existence permet d’exiler certains permanents problématiques comme Blood Moon ou Ensnaring Bridge.

Stain the Mind contre Amulet Bloom/Scapeshift. À noter que dans ce créneau il s’agit d’un choix difficile. Stain the Mind a l’avantage de pouvoir être joué le tour où on joue Blight Herder (en possession de Eye of Ugin + Urborg). La version originale jouait Memoricide. Je vous déconseille Surgical Extraction puisque la plupart du temps on se retrouve à exiler la target pour pouvoir jouer les processor et jouer le Surgical peut s’avérer une tâche plus complexe que prévue, en plus de devoir attendre que la carte se retrouve au cimetière en premier lieu.

Ruin Processor possède de très bonne qualités contre Zoo et même d’autres decks midrange qui possèdent de la portée. Par contre, il s’agit d’une carte qui peut facilement être remplacée.

Engineered Explosives est nécessaire contre Boggles/Affinity/Zoo. Il s’agit d’une réponse rapide qui donne le temps nécessaire pour établir une domination à l’aide des Eldrazis. Notez qu’il est préférable de jouer dès que possible pour 1 Sunburst contre Boggles puisqu’ils peuvent jouer Gaddock Teeg, l’effet de surprise pourrait se retourner contre vous. Contre Zoo il est préférable d’attendre au moment opportun puisque vous pourriez vouloir le jouer à 2 Sunburst plutôt qu’à 1.

Le 2e All is Dust est présent pour l’instant parce que je suis en train de tester son efficacité et sa nécessité essentiellement contre des matchups midrange ayant beaucoup de removal pour nos Eldrazis ou qui vont générer de l’avantage avec des Planeswalkers. À considérer, mais pourrait s’avérer non-nécessaire et constituer une place pour une carte dédiée contre des matchups plus problématiques, à l’instar de Ruin Processor.

Conclusion

Il s’agit d’un deck intéressant ayant beaucoup de potentiel dans une métagame midrange. Sa grande variance le place dans une catégorie de deck comme Tron qui peuvent jouer des tours complètements ridicules ou tout simplement perdre en ayant rien accompli. Un deck qui procure malgré tout beaucoup de plaisir et qui ne coûte pratiquement rien. Il constitue donc une bonne introduction au format moderne et permet à quiconque de jouer ce format et y gagner des parties avec la petite satisfaction de David contre Goliath.

Advertisements

Questions, commentaires, émeutes?

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s